The blog

Remise en Forme / Régimes : les idées reçues

mythes nutrition régime perdre du poidsDans les salles de gym ou simplement à la maison ou chez des amis nous recevons souvent des conseils pour nous guider. Voici les cinq conseils ou idées reçue à ignorer concernant votre entraînement à la salle de sport ou votre régime perte de poids.

1- “Pour perdre du poids ou maigrir, il faut faire du sport
Ce n’est pas vrai !
Cette idée est l’outil marketing numéro 1 des salles de sport et autres vendeurs d’équipements et machines de sport. Si vous souhaitez vraiment perdre du poids et maigrir, c’est l’alimentation qu’il faut regarder et surtout le nombre de calories consommées. Faire du sport et de l’exercice est très bon et procure de nombreux avantages, mais perdre du poids et maigrir est une histoire de calorie.

Des chercheurs du Technion de Haifa on démontré que chasser et cueillir pour se nourrir ou passer la journée assis au bureau brûle environ la même quantité de calories. En d’autres termes, ce n’est pas l’inactivité qui crée l’obésité mais la quantité excessive de calories consommé.

La réalité : Si vous souhaitez maigrir et perdre du poids, il vous faut manger des aliments plus sains et ingérer de moins de calories. Une étude récente à montré que les personnes qui tentent de perdre du poids ou maigrir ensemble à 2 s’influencent positivement et arrivent plus souvent à atteindre leurs objectifs de perte de poids. Les statistiques montrent en effet que les couples entament un régime ensembles ont deux fois plus de chances d’atteindre le but.

2- “On n’a rien sans rien
Allez ! Une de plus, tu peux le faire ! Nous avons tous entendu ces mots d’encouragement dans la salle de musculation, de sport ou sur le terrain. Ce type d’encouragement peu être positif dans certaines situations mais fait également entrer dans l’inconscient collectif que pour tirer un avantage d’un entraînement physique sportif, il faut qu’il y ait un certain niveau de souffrance, et que sans souffrance physique aucun la séance de sport n’apporte rien.

Cette philosophie n’est pas la bonne lorsque l’on considère un changement qui s’inscrit dans la durée, un style de vie. Ainsi, à moins d’être un sportif de haut niveau, si vous faites du sport pour être en bonne santé, de bonne de l’humeur, pour maîtriser son poids, augmenter son niveau d’énergie, ou simplement dormir mieux, la douleur dans l’entraînement physique n’est pas nécessaire. Bien au contraire, il est possible d’atteindre ces objectif et de tirer profit d’une séance de sport sans que celle-ci soit trop inconfortable. De plus en poussant ses limites un peu trop lors d’un entraînement rendra la motivation pour l’entraînement suivant plus difficile à avoir.

La réalité : Un entraînement sportif ou physique modéré de 30 minutes 4 à 5 fois par semaine est tout ce qu’il faut pour profiter pleinement des avantages pour la santé qu’apporte le sport et la musculation. La marche, le jogging, la danse, la natation, le volley-ball, le football, le vélo constituent des activités sportive modérées. Ainsi même des taches quotidiennes comme marcher au travail ou au supermarché ou encore faire le ménage chez soi constituent des activités physique modérées.

3- “Manger beaucoup de glucides
À moins d’avoir prévue une séance de 90 minutes le lendemain, il n’y à aucune raison (à part pour le plaisir de manger) de faire le plein de glucides.

La réalité : Pour se préparer à un grand événement sportif ou une grosse séance d’entraînement, la meilleure stratégie est de continuer à manger normalement, sainement. L’assiette idéale d’un sportif : 2/3 de du grains (blés, kinoa, riz…), des féculents, des légumes, des fruits et 1/3 de protéines. Le meilleur moyen de se préparer à une compétition ou une grosse séance de musculation est de prendre un jour de repos la veille, les muscles ont alors le temps dont ils ont besoin pour stocker les glucides que vous mangez au lieu de les brûler lors d’une séance d’entraînement.

Ceci est une raison pour laquelle les équipes de rugby font des séance d’entraînement light les veilles de matchs importants. Le corps des athlètes est capables de stocker des glucides et les utiliser comme énergie le lendemain.

4- “Le meilleur moment pour s’entraîner : le matin ou le soir

Certains ne jurent que par l’entraînement physique le matin. Ils affirment que s’entraîner le matin stimule le métabolisme pour toute la journée, augmente le niveau d’énergie jusque dans l’après-midi.

D’autres affirment que la nuit est le meilleur moment pour s’entraîner afin de brûler toutes les calories consommées pendant la journée et qu’en plus cela aide à s’endormir.

La réalité : Si l’objectif principal est la perte de graisse, les deux sont identique. Ce qui compte est la qualité de l’entraînement dans la période de 24 heures donnée. Le meilleur moment pour s’entraîner est à chaque fois qu’on en a envie et qu’on le peut, peut importe l’heure de la journée.

Pour les plus professionnel d’entre-nous, voici quelques conseils :

– Éviter les entraînements de haute intensité tard dans la soirée, car le corps produit alors des substances chimiques dans le cerveau qui peuvent empêcher de s’endormir ensuite.

– Le meilleur moment une séance de musculation est le moment ou il sera possible de donner le maximum et que l’énergie disponibles est à son niveau maximum.

– Il faut éviter de s’entraîner juste après un repas. Pour ceux qui choisissent de s’entraîner le matin il faudra essayer de garder la digestion à un niveau minimum car elle pompe de l’énergie. Il est donc recommandé de consommer une petite quantité de protéines ou un fruit comme repas avant l’entraînement.

Forum 1.3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *